Un voyage en France

Et il n’est rien de plus beau que l’instant qui précède le voyage,
l’instant où l’horizon de demain vient nous rendre visite
et nous dire ses promesses.
Milan Kundera

Voyager vers un ailleurs, c’est aussi découvrir de nouveaux horizons. Dans la planification d’un voyage lui permettant de visiter différentes régions de la France, l’élève doit faire le choix de divers moyens de transport en considérant le coût et la durée de ses déplacements. L’utilisation de la théorie des graphes lui permettra de déterminer les trajets optimaux. En considérant l’empreinte écologique des différents modes de transport, chacune ou chacun pourra exercer son jugement critique et modifier ses conclusions.

En consultant diverses sources d’information (sites Web, cartes routières, atlas), les élèves identifient, dans différentes régions de la France, des lieux qu’ils désirent visiter. Sur des cartes routières, ferroviaires ou aériennes, ils doivent situer ces lieux. Ils doivent ensuite trouver la distance qui les sépare et déterminer le coût et le temps du déplacement entre chacun d’eux, selon les moyens de transport préalablement choisis.

L’activité permet à l’élève de communiquer à l’aide du langage mathématique lorsqu’il organise, représente, analyse et interprète les informations relatives à la situation à l’aide de graphes. Il communique aussi lorsqu’il présente les différents trajets possibles et qu’il formule des justifications ou argumente à propos du choix optimal. Les jeunes déploient par ailleurs leur raisonnement mathématique en justifiant la démarche qui les a amenés à déterminer une solution optimale et en expliquant des effets possibles qu’entraîne la modification de certaines contraintes de coût ou de temps.

Au terme de l’activité, l’élève aura eu l’occasion de découvrir des aspects d’un ailleurs, participant à la construction de sa vision du monde. Il pourra comparer, en relation avec l’environnement économique contemporain, l’utilisation des modes de transport en France et au Québec. Il pourra aussi considérer, en ce qui concerne la science et la technologie, l’empreinte écologique des modes de transport et, ainsi, poser un regard particulier sur les transports en commun.

Ressources complémentaires