Les héros dans une joute musicale

Contexte
Le monde de la musique offre plusieurs exemples de récits symphoniques évoquant les exploits de figures héroïques. Par exemple, l’œuvre Les Glorieux, créée par François Dompierre et Georges-Hébert Germain, rend hommage à nos idoles de hockey du Canadien de Montréal. Les héros donnent de la matière à la création musicale et les figures inspiratrices qui marquent l’histoire fournissent à chacun d’entre nous des modèles de dépassement.

Déroulement
Cette activité vise d’abord à éveiller la curiosité des élèves en leur demandant comment la musique peut évoquer l’héroïsme. Comment illustre-t-elle des sentiments aussi puissants que la force, l’audace ou le courage?

Par l’appréciation d’un répertoire d’œuvres sélectionnées par l’enseignant, l’élève identifie d’abord les moyens sonores ou autres qui illustrent le caractère héroïque d’extraits de pièces musicales (l’ostinato, le crescendo, le decrescendo, la modulation, l’accelerando, etc.).

– Musique classique : Symphonie héroïque de Johannes Brahms, Don Juan de Richard Strauss, etc.
– Musique populaire ou traditionnelle : Évangéline de Michel Conte, interprétée notamment par Marie-Jo Thério, Jos Montferrand de Gilles Vigneault ou La Bolduc, etc.
– Musique de films : La guerre des étoiles[1] de John Williams, Les Glorieux de François Dompierre et Georges-Hébert Germain, etc.
– Toute autre musique suggérée par les élèves.

La création sur le thème du héros se fait sous la forme d’une joute musicale. En équipes de quatre, les élèves composent deux séquences musicales contrastées par l’utilisation des différents timbres sonores, de l’intensité, de la vitesse et du registre.

Ces séquences doivent illustrer :

1. La musique du héros valeureux (ambiance sonore évoquant le courage, la détermination, la force, etc.)
2. La musique du héros « sombre » (ambiance sonore évoquant la menace, la stupeur, le mystère, etc.).

Dirigée par l’enseignant ou un élève, la joute débute par le thème du héros valeureux, auquel répond celui du héros « sombre ». Tous les élèves ont la chance de participer en alternance aux deux groupes musicaux associés à chaque type de héros.

Enfin, les élèves qui ont entendu la joute musicale de leurs compagnons sont incités à comparer les moyens sonores qui ont servi à traduire en sons les deux parties de l’œuvre.

Intégration des apprentissages culturels
Le contact avec des œuvres musicales qui évoquent l’héroïsme permet à l’élève d’éprouver des sensations esthétiques pouvant alimenter son désir de création musicale. Cela le sensibilise aux intentions et à la démarche des compositeurs de musique d’ici et d’ailleurs qui ont cherché à rendre hommage à un individu ou à un groupe d’individus remarquables.

[1] Cette musique offre des exemples évidents de thèmes musicaux associés à des exploits héroïques.