Le monde dans mon pain

Au Québec, depuis les 50 dernières années, les habitudes alimentaires de l’ensemble de la population ont beaucoup évolué. Apportées ici par les nombreuses communautés culturelles qui ont choisi le Québec comme terre d’accueil ou rapportées comme souvenirs de voyages, les différentes recettes des pains (pain baguette, pita, naan, pain berbère, etc.) que nous consommons quotidiennement illustrent bien cette évolution. Pour se familiariser avec une méthode de fabrication du pain, les élèves, accompagnés de leur enseignante ou enseignant, doivent faire le leur.

Pour commencer, les élèves consultent des documents variés sur les habitudes alimentaires de diverses cultures. Leurs recherches s’arrêtent sur un aliment qui constitue la base de l’alimentation de la plupart des cultures : le pain. La classe, avec l’aide de l’enseignante ou de l’enseignant, réalise, par exemple, une recette de pain sans levure ou de pain irlandais.

Les jeunes explorent ainsi le monde de la science et de la technologie en s’appropriant le mode de fabrication du pain et en suivant le genre de protocole le plus commun et le plus répandu qui soit, une recette. Ils s’initient à l’utilisation de divers outils (tamis, ustensiles de cuisine, surface de cuisson) et à la transformation d’ingrédients d’origine (matériaux) en produits alimentaires à l’aide de procédés communs et simples. Les élèves apprennent également à respecter de simples mesures de sécurité et des règles d’hygiène.

Grâce à leurs recherches, les jeunes prennent conscience de la valeur culturelle de l’alimentation. Ils profitent de cette situation pour réfléchir sur les points communs qu’ils entretiennent avec des habitants d’ici et d’ailleurs ou sur ce qui les en différencie. Pour approfondir le sujet, ils pourraient se pencher, en éthique et culture religieuse, sur la place qu’occupe l’alimentation dans les différentes religions.

Ressources complémentaires