La contre-culture, un héritage à documenter

La contre-culture, un héritage à documenter

« Elle a marqué l’imaginaire québécois, mouvance sans maître et sans loi autre que l’expression de soi-même. Elle a accouché des incantations de Raôul Duguay et de la prose colérique de Josée Yvon. Pourtant, on ne sait pas où elle commence, ni vraiment à quel moment elle finit. À ce jour, la contre-culture québécoise a fait l’objet de peu d’études. »

Caroline Montpetit, Le Devoir, 23 février 2016