Carnaval et Mardi gras : musiques d’ici et d’ailleurs

Une fête, c’est la mémoire et la poésie d’un peuple.
Ce n’est qu’à travers un sentiment d’appartenance
que l’ouverture à l’autre est possible.

Kochtchouk

Revisiter une fête populaire donne l’occasion de découvrir des musiques traditionnelles ainsi que d’autres cultures d’ici et d’ailleurs. Ainsi, en situant les fêtes du carnaval et du Mardi gras dans leur contexte, l’élève sera amené à réfléchir au thème Ici, c’est aussi ailleurs et à rendre compte de ce qu’il aura appris sur celui-ci et sur les œuvres musicales sélectionnées. En voyageant en musique tout en se rattachant à sa culture musicale traditionnelle québécoise, il apprendra à mieux se connaître et à mieux se situer dans sa propre collectivité. Orientée vers l’appréciation et l’écoute d’œuvres traditionnelles, cette activité amène les jeunes à découvrir différents instruments de musique, puis à produire un spectacle de pièces musicales tirées des répertoires choisis. Pour cette production, l’élève écoute des œuvres musicales d’ici et d’ailleurs dans un esprit d’ouverture et de découverte.

Dans un premier temps, l’élève est invité à découvrir le répertoire musical québécois et les instruments qui y sont associés. Il peut alors apporter des instruments de musique traditionnelle ou des enregistrements afin de les présenter en classe. Dans un deuxième temps, il porte son attention sur les traditions musicales et les instruments de musique qui sont au cœur des festivités liées à un carnaval, par exemple celui de Québec, ou au Mardi gras dans d’autres pays. Ainsi, en plus de repérer les savoirs essentiels, il sera amené à reconnaître les différences et les similitudes entre sa musique traditionnelle et celles d’autres pays. Dès lors, pour faire référence à une riche tradition musicale, deux répertoires musicaux sont proposés, soit celui du Carnaval de Rio de Janeiro au Brésil et celui du Mardi gras en Louisiane.

Le Mardi gras : Que ce soit à L’Isle-aux-Grues au Québec ou en Louisiane, on trouve des instruments communs, dont le violon, l’accordéon et l’harmonica, de même que d’autres instruments distinctifs comme le ti-fer (triangle) et la planche à laver (washboard). Les traditions musicales cajun (d’origine acadienne) et zydeco (d’influence afro-américaine et des Caraïbes) sont caractéristiques des musiques du Mardi gras louisianais.

Le Carnaval de Rio de Janeiro (Brésil) : La grande parade des écoles de samba représente également un bel exemple de métissage culturel où se trouvent les influences musicales indienne, africaine et européenne. Les instruments de percussion y jouent un rôle central.

Au-delà des différences qui ressortent de l’écoute de ces musiques, les jeunes comprennent mieux les ressemblances entre les traditions et l’importance de la musique dans toutes ces manifestations. En complément, la contribution du cours d’éthique et culture religieuse, particulièrement au 2e cycle, permet à l’élève de reconnaître les traditions qui sont intimement liées au carême et de comprendre comment, à partir d’origines païennes, elles ont été influencées par l’évolution du christianisme.

Ressources complémentaires